Graver ses tampons : 5 bonnes raisons de s'y mettre !

Graver ses tampons à la main : 5 bonnes raisons de commencer
Graver ses tampons à la main : du plaisir en perspective !

On le sait, les loisirs créatifs font du bien au moral. Ils permettent de se détendre, de se vider la tête, de mettre son cerveau sur pause, d’arrêter de penser aux petits soucis du quotidien. Au delà de cet aspect relaxant, parfois presque méditatif, voyons aujourd’hui 5 bonnes raisons de se lancer dans la création de tampons.

 

1/ Le matériel est peu encombrant

Et si vous faisiez un peu de couture ? Vous sortez votre machine à coudre, quelques tissus, « un peu » de matériel de base. En moins de temps qu’il ne le faut pour le dire, votre salon ne ressemble plus à rien. Vous vous levez pour aller prendre un verre d’eau et glissez sur une fermeture éclair. Stop. Rien de tout ça avec la gravure de tampons, peu de matériel est nécessaire.

 

2/ Pas besoin de savoir dessiner !

« Mais je ne sais pas dessiner ». Aucun problème avec la gravure sur gomme puisqu’on passe toujours par l’étape calque. Vous pouvez donc partir d’un petit motif sympa repéré sur une photo de coussin dans un magazine, d’une plante de votre herbier ou encore d’un des deux cents et quelques motifs proposés dans ma formation en ligne. Elle est pas belle la vie ?

 

3/ Les progrès sont rapides

Je grave mon premier tampon : « tiens, ce n’est pas si facile ». Deuxième tampon, le sourire aux lèvres : « je commence à comprendre les gestes ! ». Troisième tampon : « géniale cette technique, je ne vais plus pouvoir m’arrêter ! ». Ceux qui se mettent à graver des tampons sont souvent étonnés de constater qu’on progresse vite. Les premiers essais sont généralement maladroits mais petit à petit on gagne en finesse et les tampons sont de plus en plus jolis. Je vous conseille toutefois d’être guidé au début pour acquérir les bons gestes, les bonnes habitudes et progresser plus rapidement !

 

4/ Une technique qu’on peut associer à d’autres

Ce qui est chouette avec la gravure sur gomme, c’est qu’on va pouvoir associer cette technique à d’autres. On pourra imprimer ses motifs sur du tissu et broder, signer ses aquarelles avec ses tampons, utiliser ses tampons dans de l’argile pour créer des céramiques originales … La liste des possibilités est bien longue !

 

5/ Les idées fourmillent au fil des saisons

C’est le printemps, la nature se réveille ! Gravons des fleurs, des oiseaux, des insectes ! On dirait bien que l’été arrive, préparons des tampons coquillages pour les cartes postales qu’on enverra au mois d’août. Les premières feuilles tombent, l’automne est déjà là. Les tampons champignons, feuilles d’arbres et escargots sont sortis ! Et puis rapidement l’hiver s’installe et on a soudain envie de flocons, de rennes ou de pommes de pin. 

Vous aimez graver vos tampons ? N'hésitez pas à nous le dire en commentaire !

Commentaires: 1
  • #1

    Chapuy (lundi, 23 mai 2022 10:41)

    Très astucieux ces conseils et remarques concernant la gravure ! C’est motivant , cela donne du peps! Bravo�